Couleurs Salsa

Histoire

La salsa est une forme de musique et de danse d'origine cubaine.

Le terme SALSA apparaît pour la première fois dans les années 1920 dans la chanson de Ignacio PINEIRO "echale salsita" (mets-y un peu de sauce), titre qui devait donner son nom à la musique.


Dans les années 1960, le terme est repris par les musiciens portoricains du ghetto hispanique de New-York.
On trouve aussi ses racines dans de nombreux rythmes (son, mambo et guaracha de Cuba, plena et bomba de Porto Rico), et différents styles (charanga, conjunto, sexteto etc...).

Cuba a beaucoup contribué à son développement, mais d'autres pays s'y sont associés: États-Unis, Porto Rico, Venezuela, Mexique, Colombie et République dominicaine.

Aujourd'hui, on observe une utilisation abusive du terme SALSA pour désigner le merengue, le cha cha cha, voire même la latin-house, la cumbia, la bachata.

A cuba le terme SALSA est plutôt réservé à la danse casino et moins à la musique auquel on préfèrera le terme "son" ou "casino" puis "songo" et enfin "timba".


Différents styles

On distingue trois styles de salsa:

  • la salsa cubaine, la plus dansée, surtout en Europe;

  • la salsa colombienne, très pratiquée en Amérique Latine;

  • la salsa portoricaine.

La salsa cubaine ou "casino" prend ses racines dans le "son cubain".

Elle se danse en couple. Les passes sont épurées et il n'y a pas de jeux de jambes.C'est une danse de la rue, populaire.

Le couple se déplace en décrivant des cercles successifs. Elle se danse sur le premier temps de la musique "sur le 1".
Les temps 4 et 8 sont des temps morts, les danseurs ne marquent que les pas 1-2-3 puis 5-6-7.

Il existe une variante de ce style "la rueda de casino" qui consiste en des rondes de couples où un meneur annonce les passes à venir que tous les danseurs effectuent en même temps. Les danseurs changent fréquemment de partenaires par le biais des figures.

La salsa colombienne est plus limitée en passes et moins technique. Cependant, elle est plus rythmée avec notamment des jeux de jambes élaborés. L'esthétique et le style sont mis en avant.
Contrairement à la salsa cubaine, pour la colombienne tous les temps sont marqués.(1-2-3-4-5-6-7-8)

La salsa portoricaine, contrairement à la cubaine, se danse en ligne. Elle est plus douce, plus sensuelle, plus technique, plus élaborée avec de nombreux jeux de jambes et de pieds appelés "shines". Elle se danse sur le "1" ou sur le "2" de la mesure.

Quel que soit le style, cubain, portoricain ou colombien, le but est bien évidemment de danser, de s'amuser et de rencontrer des gens. Bref, de faire "la fiesta".


Musique et instruments

< paragraphe en travaux >
N'hésitez pas à contribuer en fournissant textes et/ou photos Content